Ville de Rochefort
Rochefort et Moi
Vos démarches en ligne
French English German Spanish

Le petit cycle de l'eau

logo rss

Les étapes de la distribution de l’eau, depuis sa production jusqu’à l’abonné

La production

L'eau distribuée sur la ville de Rochefort est produite par l'usine de production d'eau potable de Saint-Hippolyte (appartenant au syndicat des eaux de Charente Maritime et exploitée par la RESE). Cette eau douce est prélevée dans le fleuve Charente, en amont du barrage de Saint-Savinien, via le canal de l’UNIMA.

L’eau pompée est traitée pour devenir potable via l'usine de traitement.

Plus d'information dans la plaquette de l'usine de production Lucien Grand

Le stockage et et la distribution

L'eau potable est stockée au réservoir de Béligon (propriété du Syndicat des Eaux, d’une capacité de 5 000 m³) et au château d'eau de La Coudre (propriété du service des eaux de la Ville de Rochefort, sur la commune de Tonnay-Charente, d’une capacité de 2 000 m³) pour être mise en pression et distribuée aux abonnés du service eau potable de la Ville de Rochefort.

La collecte des eaux usées et pluviales

Les eaux usées sont collectées via une boîte de branchement et acheminées par 120 km de canalisations (gravitaire et refoulement) vers la station de lagunage.

Ces réseaux font l'objet d'une surveillance et d’un entretien quotidien afin de préserver le bon écoulement de ces eaux usées et éviter ainsi toute obturation de réseau pouvant générer des débordements sur la chaussée ou sur domaine privé .

Un service d'astreinte est mobilisé 24h/24h.

Le bon fonctionnement du traitement et l’assurance d’un rejet respectueux de notre environnement, dépend directement du bon état du système de collecte.

Un réseau spécifique de 140 km et 70 km de fossés permettent l’évacuation des eaux pluviales vers la Charente.

Ces réseaux séparatifs doivent être réalisés selon les règles de l’art. La bonne séparation des eaux usées et pluviales peut être contrôlée par le service assainissement.

Toute création de réseaux et d’ouvrages d’assainissement (eaux usées et eaux pluviales) dans le cadre de la réalisation de lotissement, ZAC ou autres projets de grande envergure doit répondre au cahier des charges de la ville, que le projet soit ou non intégré au domaine public communal.

Les rejets des industriels sont soumis à autorisation et signature de convention avec la collectivité.

Le traitement des eaux usées

Les eaux usées sont acheminées jusqu’à la station de lagunage pour y être traitées.

La station, composée de 35 ha de bassins, sur une superficie totale de 70 ha traite environ 5 000 m³ d'eaux usées/jour.

On y retrouve les étapes suivantes:

  • un prétraitement (élimination des déchets grossiers par dégrillage, dégraissage, dessablage et décantation primaire) ;
  • un traitement naturel par lagunage (ce système de traitement des eaux usées se sert des mécanismes naturels de l’environnement (soleil, vent) pour épurer l’eau par des communautés de micro-organismes variés) ;

L’eau, faisant l’objet d’un suivi qualitatif très strict en interne, ressort dépolluée mais non potable pour être rejetée dans La Charente.

Schéma
Schéma du traitement des eaux usées